dcsimg
menu-image

Quel est l’impact
de la détection
précoce ?

La détection précoce de la maladie offre aux équipes soignantes un plus large éventail de solutions thérapeutiques. En pratique, la détection précoce a un impact positif sur la survie des malades.

Quels sont les traitements des CHC ? Pour les malades diagnostiqués tôt, 3 types de traitement curatif s’offrent à nous.

01.La résection hépatique est un geste chirurgical qui permet d’enlever la tumeur ou une partie du foie en cas de tumeurs hépatiques. Cette intervention chirurgicale consiste à enlever la tumeur en préservant la partie du foie qui n’est pas atteinte. La durée d’hospitalisation est d’environ 5 à 10 jours. Du fait de l’amélioration du bilan pré-opératoire, de la technique chirurgicale et du contrôle de la maladie du foie, la survie des patients augmente. Les récidives représentent un risque de cette chirurgie. C’est la raison pour laquelle, un suivi clinique + biologie tous les 3 mois la première année puis tous les 6 mois est recommandé ainsi qu’un scanner thoracique tous les 6 mois pendant 2 ans. L’IRM et le scanner sont recommandés pour le suivi d’un CHC non cirrhotique après traitement.
Les risques de la chirurgie sont d'ordre hémodynamique (variation de la circulation sanguine) et hémorragique (saignement) mais il restent principalement liés à la décompensation de la cirrhose. Les suites opératoires des résections hépatiques sont le plus souvent simples.

02.La radiofréquence est une méthode qui est basée sur l’application d’un courant sur le nodule hépatique cancéreux au moyen d’une aiguille insérée à travers la peau et guidée par un scanner ou une échographie. Elle est réalisée sous anesthésie générale par un radiologue interventionnel spécialisé dans les traitements assistés par imagerie médicale. La radiofréquence constitue une alternative à la chirurgie. Elle est discutée en fonction de la taille de la tumeur, de sa localisation dans le foie et du niveau de cirrhose..

La radiofréquence est associée à une survie sans récidive locale et globale plus longue Cette technique nécessite une hospitalisation de 24h. Les suites sont simples avec des douleurs abdominales qui sont calmées par un traitement. Les risques de cette méthode sont essentiellement des risques de saignement au niveau du foie ainsi que des risques d’infection.

03.La greffe hépatique est le traitement de choix car elle traite à la fois la cirrhose et le CHC. Elle reste la thérapeutique qui donne les meilleures survies. C’est une intervention chirurgicale qui permet de remplacer, d'une manière irréversible, un foie malade par un foie sain. Ce traitement s'adresse aux malades ayant une insuffisance hépatique terminale due à des affections virales, médicamenteuses, toxiques, auto-immune ou à un cancer. Si vous recevez ce traitement, vous serez surveillé de manière étroite les 2 premières années durant lesquelles le taux de récidive est le plus élevée. Après une transplantation, le suivi se fait sur une première période dans le service de réanimation pour une durée moyenne de quelques jours. Les premiers six mois après la transplantation hépatique le rythme des consultations externes est hebdomadaire. Après la transplantation, un traitement immunosuppresseur à vie a pour objectif de moduler les défenses immunitaires. En effet, le principal risque est le rejet du greffon.
Il existe des effets indésirables de ce traitement (par exemple : hypertension artérielle, toxicité rénale.). Ils sont souvent en relation avec un surdosage ce qui doit imposer une surveillance clinique régulière et rapprochée ainsi qu'un contrôle régulier du taux dans le sang de ces médicaments.

Chez les malades avec des CHC récidivants ou non traitables par des solutions curatrices, des traitements à base de chimiothérapie délivrée dans les vaisseaux du foie ou administrée par voie orale existent. La technique délivré dans les vaisseaux du foie est une technique de traitement dite de chimio-embolisation, traitement qui vise à détruire une tumeur du foie en bouchant l’artère qui la nourrit par injection de médicaments de chimiothérapie. Ce traitement est réalisé sous anesthésie locale.

LE FOIE
le-foile
LA CIRRHOSE
cirrhose
LE SUIVI
suivi
RÉFÉRENCES
cancer-foie